Le spécialiste du périnée et de la santé intime

Boutique Dossiers thématiques Blog


Hedoneo est conventionné par la Sécurité Sociale

 

Hedoneo figure dans Le Guide de Prescription de la Sage-femme

Boules de geisha, 7 trucs à savoir

Guide boules de geisha

ou petit guide d'utilisation par hedoneo

Après nos dossiers intitulés «Boules de geisha aspects rééducatifs », ou encore «Boules de geisha et centre de gravité», et enfin «Boules de geisha ou cônes vaginaux ?»,  l’équipe hedoneo a décidé de vous présenter un guide d’utilisation des boules de geisha.

Pour bien faire, nous ne saurions trop vous recommander la lecture de ces précédents dossiers afin d’avoir en tête un certain nombre de notions, notamment de déterminer le moment où vous pouvez utiliser des boules de geisha (c'est à dire à l’issue de vos séances de rééducation auprès d’un(e) praticien(ne)).

Voici donc nos 7 trucs pour savoir comment utiliser les boules de geisha :

1. Introduire les boules de geisha profondément

Il s'agit d'imposer un travail essentiellement aux 5 muscles situés au plan profond du périnée qui constituent une unité fonctionnelle. Sans rentrer dans des détails anatomiques une partie de ces muscles ont un rôle de fermeture et d'autres ont pour mission d'être releveurs de l'anus et aussi d'absorber l'énergie cinétique générée par l'effort et la gravité. Comme l'indique la situation anatomique de ces muscles (sur un plan profond) ; il faut introduire profondément les boules de geisha pour leur imposer un travail efficace.

2. Introduire les boules de geisha en vous aidant des muscles du périnée

L'erreur est de pousser uniquement à la force des doigts pour introduire les boules de geisha. En effet, les muscles du périnée doivent participer à l'effort. Vous devez laisser votre périnée s'approprier les boules de geisha en les introduisant doucement et en essayant des les attirer vers l'intérieur de la cavité vaginale grâce à la force de traction du périnée. C'est à la fois un travail réflex et volontaire qu'il s'agit d'exercer. Si vous n'êtes pas capable de les attirer, cela signifie que vous vous situez à une autre étape de la rééducation périnéale et vous devriez consulter un spécialiste (kinésithérapeute ou sage-femme).

3. Portez les boules de geisha en position debout

Même si vous prendrez bien soin d'insérer les boules de geisha en adoptant une position de décubitus dorsal (c'est à dire allongée sur le dos, genoux fléchis et les pieds à plat) lors des premières étapes de familiarisation, retenez que votre périnée fait face aux principales pressions lorsque vous êtes en position debout. Il faudra donc porter les boules de geisha en position debout lors de vos séances d'exercices à domicile afin de coller à la réalité des situations auxquelles le périnée est confronté.

4. Bougez et effectuez des tâches courantes avec les boules de geisha

Porter des boules de geisha tout en se mouvant permet de  mettre en situation votre périnée. D'une part, le centre de gravité des boules de geisha se modifie en fonction de vos mouvements et favorise le travail du réflex proprioceptif en plus d'imposer un travail aux fibres musculaires phasiques et toniques. D'autre part, le couple position debout et situation d'effort (porter une charge, tousser, éternuer,...) est une façon très efficace de vous "immuniser" des fuites urinaires.

5. Variez les exercices

Vous pouvez par exemple, tirer légèrement sur le cordon de retrait et ainsi augmenter la résistance pendant quelques secondes. Profitez des contractions pour expirer à l’aide de vos abdominaux (bascule du bassin vers l’avant et durcissement du ventre).

6. Economisez votre périnée

Inutile de dépasser 30 minutes d'exercices quotidiens. Les fibres musculaires du périnée sont épuisables. Cela n'est pas nécessaire de mettre hors service votre périnée pour le reste de la journée.

7. Retirez les boules de geisha par le relâchement des muscles du périnée

Toutes les boules de geisha sont raccordées à un cordon de retrait (comme un tampon hygiénique). En réalité il devrait plutôt s’appeler cordon d’entraînement car il ne devrait pas trop être utile au retrait des boules de geisha. En effet, comme votre kinésithérapeute ou votre sage-femme vous l’a sans doute expliqué, le relâchement du périnée est aussi important que la contraction du périnée (ne pas confondre pousser avec relâcher). Si vous savez relâcher votre périnée, les boules de geisha ne devraient sortir qu'avec une intervention légère sur le cordon. Et surtout portez-vous bien !

Bookmark and Share

 Le rayon boules de geisha

Le 29/12/2011 par Hedoneo Medical

------> Boules de geisha dans la boutique

Autres exemples d'articles à découvrir sur hedoneo :

 

Hedoneo Medical