Le spécialiste du périnée et de la santé intime

Boutique Dossiers thématiques Blog


Pour elle

Césarienne et rééducation périnéale

Lire le dossier

Pour lui

3 trucs essentiels pour vaincre les fuites urinaires masculines

Lire le dossier

Pour nous

Vessie hyperactive, rééducation

Lire le dossier

Neurostimulation et prise en charge de la douleur

Neurostimulation et prise en charge de la douleur

Par HEDONEO MEDICAL | dans les catégories : Dossiers thématiques, Pour nous | Aucun commentaire pour le moment | Mots-clés : TENS, électrostimulation, neuromodulation

Considérée comme l'une des méthodes non médicamenteuses les plus reconnues cliniquement pour le traitement de la douleur chronique, la Neurostimulation Transcutanée TENS possède de sérieux avantages. Pour savoir comment elle agit, il est nécessaire de mieux comprendre la douleur et ses moyens de contrôle.

La douleur, une question d'information

La douleur est en quelque sorte un moyen pour le corps de vous avertir lorsque quelque chose ne va pas. Pour cela, il va vous envoyer un signal destiné à limiter votre activité physique. En fait, il s'agit d'un message véhiculé par un type particulier de cellules nerveuses (les cellules nerveuses nociceptives).

La douleur est en quelque sorte une information du corps qui est véhiculée via le nerf comme le ferait un câble informatique, sauf que l'unité centrale qui reçoit l'information est votre cerveau qui traduit l'alerte en douleur.

Lorsqu'une douleur s'installe dans la durée, elle devient donc chronique et en plus de faire mal, elle peut avoir des conséquences sur votre capacité à travailler, à être actif ou tout simplement elle peut vous empêcher de vivre normalement.

Douleur chronique rime souvent avec une médication chronique et les effets indésirables qui y sont associés. Cette douleur peut avoir des origines diverses et pour l'affronter il existe un arsenal de solutions adaptées tant au niveau de la pharmacopée qu'au niveau chirurgical.

Aussi, en fonction du diagnostic de votre praticien il est possible que la Neurostimulation Electrique Transcutanée TENS soit la solution pour traiter votre douleur.

Le TENS, une seconde nature

On sait aujourd'hui que notre organisme possède de puissants systèmes de contrôle de la douleur. La nature a bien fait les choses, et des mécanismes naturels nous permettent de diminuer (contrôler) la douleur.

Atténuer le signal douloureux

Par exemple, si vos jambes ont été en contact avec des orties, votre premier réflexe sera de frotter la zone agressée. Lorsque vous faites cela, vous stimulez tellement les fibres nerveuses de la zone que le message douloureux n'a pas assez de place pour véhiculer son information en totalité jusqu'au cerveau. En réalité, sans le savoir vous effectuez un contrôle des informations nerveuses (théorie du Gate control) et c'est précisément ce que fait la neurostimulation en envoyant très fréquemment des informations aux fibres de la sensibilité tactile (stimulation) afin d'atténuer (inhiber) le signal nerveux de la douleur.

Prenez un autre exemple de contrôle de la douleur ; quand un nourrisson fait ses premières dents et qu'il se frotte frénétiquement les gencives avec un objet texturé, que pensez-vous qu'il fasse ? En fait, instinctivement il "bombarde" d'informations les fibres nerveuses de la sensibilité tactile pour diminuer sa douleur locale ou atténuer le signal d'agression.

Ainsi la neurostimulation transcutanée permet un meilleur contrôle de la douleur et fournit un soulagement très rapide qui cesse si la stimulation est arrêtée.

Favoriser la production d'endomorphines

Si notre corps envoit parfois des messages douloureux, il sait aussi produire des hormones ayant un puissant effet analgésique. C'est le cas des endorphines qui sont produites en grande quantité à l'occasion d'un effort pour "masquer" la douleur.

La Neurostimulation sait parfaitement utiliser les principes de l'acuponcture par des paramètres qui vont favoriser l'augmentation du taux d'endomorphines et de ses précurseurs dans le liquide céphalo-rachidien. En fait, cela se traduit par une sensation de bien-être général proche de l'état dans lequel on se trouve à l'occasion d'un massage.

Les avantages de la neurostimulation

A la différence des médicaments, le TENS est sans effet secondaire et non invasif par opposition aux techniqueschirurgicales.

Le traitement par TENS est pris en charge par la sécurité sociale quand la prescription est effectuée dans le cadre d’une consultation dans un centre de médecine antidouleur (le plus souvent ils sont situés dans les centres hospitaliers).

Les indications de la neurostimulation

Le TENS est fréquemment utilisé pour traiter les douleurs d'indications spécifiques, notamment dans les cas ci-après (liste non-limitiative) :

  • les troubles musculo-squelettiques avec ou sans névralgie (lombalgie, cervicalgie, dorsalgie,...),
  • l'algo-neurodystrophie (ou syndrome douloureux regional complexe)
  • les céphalées de tension fronto-temporales
  • la neuropathie post-zosterienne
  • la dysménorrhée (crampes menstruelles)

Sources :

-Transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) treatment outcome in long-term users. Fisbain D, Chabal C, Abbott A, et ses colègues. Clinical Journal of Pain. 1996 ; 12 ; 201-214.

-Long-term transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS. Chabal C, Fishbain D, Weaver M, Heine L. use: Impact on medical utilization and physical therapy costs. Clinical Journal of Pain. 1998 ; 14 ; 66-73.

-Prospective, randomized, placebo-controlled study of the effect of TENS on post-thoracotomy pain and pulmonary function. Erd M, Erdogan A, Erbil N, et ses collègues. World J Surg. 2005 ; 29 ; 1563-1570.

-Transcutaneous electrical nerve stimulation (TENS) can reduce postoperative analgesic consumption. A meta-analysis with assessment of optimal treatment parameters for postoperative pain. Bjordal J, Johnson M, Ljunggreen A. European Journal of Pain. 2003 ; 7 ; 181-188.

-Central and peripheral beta-endorphin responses to transcutaneous electrical nerve stimulation. Facchinetti F, Sforza G, Amidei M, et ses collègues. NIDA Res Monograph. 1986 ; 75 ; 555-558.

Avertissements :

Cet article n'est pas destiné à se subsituter à une consultation médicale. Dans tous les cas où votre état de santé pose une question, veuillez consulter un médecin.

L'utilisation d'un appraiel d'électrostimulation est contre-indiqué chez les patients épileptiques, ou chez ceux qui portent un pace-maker.

Il faut également éviter la stimulation au niveau du ventre des femmes enceintes et chez les personnes présentant une hernie ou une éventration.

Aussi, il ne faut jamais appliquer les électrodes au niveau de la tête sauf en cas de programmes spécifiques

 

Retrouvez dans la boutique :

  • CefarCompex

    Cefar primo pro

    La technologie pour lutter contre la douleur

    229,00 €

    Cefar primo pro
  • CefarCompex

    Cefar Easy

    Soulager le mal de dos

    119,00 €

    Cefar Easy

Hedoneo Medical